Institut Polytechnique de Paris
Ecole Polytechnique ENSTA ENSAE Télécom Paris Télécom SudParis

Centre interdisciplinaire Engineering for Health (E4H)

Un centre de recherche interdisciplinaire pour façonner l'avenir des sciences de la vie et de la santé et relever des enjeux sociétaux majeurs.
Centre interdisciplinaire Engineering for Health (E4H)

Notre société est en train de vivre une révolution qui va redéfinir fondamentalement notre approche des sciences biologiques et de la médecine. Cette révolution est rendue possible par la convergence d'un ensemble de technologies et de pratiques médicales et sociales qui offrent des opportunités sans précédent pour des approches innovantes de la pratique médicale et de la recherche en sciences de la vie. La vision qui anime le centre Engineering for Health (E4H) de l'Institut Polytechnique de Paris (IP Paris) est que pour saisir ces opportunités et réaliser leur plein potentiel, il faut une approche hautement interdisciplinaire où les spécialistes des sciences quantitatives et sociales collaborent étroitement avec les communautés des sciences de la vie et de la médecine.

Chiffres clés 

  • 5 écoles d'ingénieurs de l'IP Paris
  • 10 départements de l'IP Paris
  • 21 laboratoires
  • 250 chercheurs et personnels de soutien

Membres fondateurs

                     

 

Mission

L'objectif du centre de recherche interdisciplinaire Engineering for Health (E4H) est de tirer parti des atouts d'IP Paris dans les domaines des sciences physiques, mathématiques et sociales pour adopter une approche hautement quantitative et interdisciplinaire des sciences de la vie et de la médecine. Nous souhaitons favoriser un environnement dynamique où la recherche fondamentale et la recherche translationnelle se nourrissent continuellement l'une de l'autre pour relever les grands défis sociétaux en matière de santé et de bien-être.

Comment nous accomplissons notre mission

  • Le Centre E4H joue un rôle essentiel dans la promotion de la recherche, de la formation et de l'innovation. L’IP Paris dispose d'atouts importants et d'activités de recherche de classe mondiale dans le domaine de la recherche interdisciplinaire en sciences de la vie. Plus de 100 membres du corps enseignant et leurs équipes, issus des dix départements académiques de l'IP Paris, poursuivent un large éventail d'études fondamentales et appliquées. Les programmes de recherche et de formation existants au sein de la communauté de l'IP Paris offrent une occasion unique de s'attaquer aux principaux défis sociétaux et aux grandes questions scientifiques qui y sont associées par une approche hautement interdisciplinaire. En se concentrant sur la recherche visant à comprendre, imager, modéliser, prédire et concevoir des systèmes vivants et en créant une communauté très soudée, le Centre E4H permet d'amplifier de manière significative l'impact scientifique global de la recherche de l'IP Paris dans ce domaine.
  • Une mission essentielle du Centre E4H est la formation et le mentorat de jeunes scientifiques. Grâce à son excellente réputation académique et à son processus d'admission très sélectif, l'IP Paris attire non seulement les meilleurs étudiants et jeunes scientifiques de France, mais aussi des étudiants et des stagiaires postdoctoraux exceptionnels du monde entier. Le Centre E4H est affilié aux programmes de biologie, d'ingénierie biomédicale et de mathématiques pour les sciences du vivant (école doctorale et PhD track) et offre ainsi une formation de pointe dans des domaines essentiels pour les sciences de la vie et la santé.
  • IP Paris est un environnement idéal pour l'innovation, le transfert de technologie et la recherche translationnelle, avec un bureau de transfert de technologie doté d'un personnel dédié et un incubateur et accélérateur de start-ups sur le campus. De nouveaux espaces et laboratoires entièrement équipés sont disponibles pour les étudiants, les startups et les partenaires industriels travaillant sur divers projets de conception et de développement en bio-ingénierie. Les collaborations en cours avec des cliniciens et des instituts partenaires offrent de nombreuses possibilités de recherche translationnelle, plus particulièrement dans les thérapies personnalisées (spécifiques à un patient), la conception et le développement de dispositifs médicaux et les produits de santé connectés.

La recherche au sein du centre E4H couvre le spectre de la recherche fondamentale jusqu'aux investigations appliquées et translationnelles. Elle s'étend également à un large spectre d'échelles allant du niveau moléculaire au niveau de la population. Nos activités de recherche peuvent être classées comme suit :

Développement d'une compréhension quantitative des systèmes vivants, y compris les procaryotes, et allant de l'échelle moléculaire à l'échelle macroscopique. Cela comprend la biochimie et la biophysique des biomolécules, la génomique et la transcriptomique, les principes de base de la biologie et de la biophysique des cellules et du développement, ainsi que la biologie et la physiologie des systèmes.

Imagerie des molécules, des cellules, des tissus et des organismes entiers à l'aide de diverses modalités d'imagerie, notamment la RMN, la cristallographie et la microscopie électronique. L'un des points forts du campus est le développement de nouvelles approches en biophotonique et de techniques d'imagerie optique avancées (super-résolution, profondeur, haut débit et multimodalité). L'imagerie cellulaire/moléculaire ainsi que les études génomiques/protéomiques génèrent de grandes quantités de données, créant ainsi des opportunités considérables en matière de science des données, d'apprentissage automatique/profond, de quantification et d'analyse.

Approches de modélisation multi-échelles axées sur la modélisation moléculaire de la structure des ARN et des protéines, la conception in silico de molécules thérapeutiques et la modélisation de la structure et de la fonction de divers organes et systèmes multi-organes dans la santé et la maladie. En parallèle, des approches mathématiques de la dynamique des populations sont appliquées à un cadre prédictif de l'émergence des zoonoses et des mutations des agents pathogènes.

Les connaissances acquises dans les trois premières directions de recherche ci-dessus servent de base aux activités translationnelles en ingénierie biomédicale. Un exemple est le développement de systèmes organes sur puce/maladies sur puce qui sont utilisés pour la conception de molécules thérapeutiques /vaccins  et pour le dépistage de médicaments. Un accent particulier est mis sur les menaces émergentes (par exemple, les virus et la résistance aux antibiotiques) ainsi que sur la médecine personnalisée (suivi individuel des patients, approches "omiques", bioinformatique, apprentissage automatique et modélisation prédictive). La biologie synthétique, qui englobe des méthodologies issues de diverses disciplines, dont la biophysique, le génie chimique et biologique et l'informatique, est utilisée comme base pour la conception de nouveaux systèmes biologiques et l'interfaçage avec de nouveaux dispositifs biomédicaux.

Une mission essentielle du Centre E4H est la formation et le mentorat de jeunes scientifiques aux niveaux doctoral et postdoctoral. Grâce à son excellente réputation académique et à son processus d'admission très sélectif, l'IP Paris attire un grand nombre des meilleurs élèves ingénieurs de France ainsi que d'excellents doctorants et post-doctorants du monde entier ayant une formation solide et rigoureuse en sciences physiques et mathématiques. Une partie importante de ces jeunes scientifiques brillants souhaitent appliquer leurs compétences aux domaines des sciences de la vie et de la santé. Le centre E4H offre à ces scientifiques un environnement idéal pour la formation et le mentorat.

Le PhD Track bio-ingénierie et sciences quantitatives du vivant est un programme intégré master/doctorat d'une durée de cinq ans qui offre une formation hautement interdisciplinaire à forte intensité de recherche. Le programme est ouvert aux étudiants issus de divers horizons scientifiques qui ont terminé leur formation de premier cycle avec les plus hautes distinctions et qui souhaitent s'attaquer à la recherche de pointe dans ce domaine en utilisant une approche multidisciplinaire. Ce programme permet aux étudiants sélectionnés de bénéficier de l'écosystème de premier ordre d'IP Paris et d'être étroitement associés aux activités de recherche menées dans les laboratoires de l'IP Paris dès la première année du Master. Chaque étudiant bénéficie d'un encadrement individuel et personnalisé par un membre du corps professoral. Des financements attractifs sont accordés aux meilleurs étudiants.

Les deux premières années du programme, menant au diplôme de Master, sont conçues pour permettre aux étudiants d'acquérir les outils nécessaires à la réussite d'un projet de recherche ambitieux, supervisé par un tuteur académique.

Les trois années suivantes sont entièrement consacrées au projet de recherche doctorale de l'étudiant et conduisent au diplôme de docteur de l'Institut Polytechnique de Paris.

Les étudiants s'inscrivent dans l'une des trois filières suivantes :

  • Mathématiques pour les sciences du vivant - typiquement destiné aux étudiants ayant une formation antérieure en mathématiques pures ou appliquées
  • Ingénierie biomédical - typiquement destiné aux étudiants ayant une formation antérieure en ingénierie, physique ou chimie
  • Biologie et interfaces - typiquement destiné aux étudiants ayant une formation antérieure en sciences biologiques

Ce programme de master est consacré à la biologie moléculaire et cellulaire. Il maintient un lien fort entre les approches moléculaires et structurelles, ainsi qu'entre les approches plus intégrées de la biologie cellulaire/du développement des organismes et les nouvelles stratégies thérapeutiques.

Ce programme multidisciplinaire aborde les progrès de la biologie (observation, séquençage, synthèse du génome et approches omiques) en dialoguant avec d'autres disciplines comme la physique, la chimie, les mathématiques, l'informatique et la mécanique. Il aborde également les questions éthiques relatives aux applications biotechnologiques. Le programme comprend des cours axés sur les concepts biologiques et les interfaces disciplinaires, ainsi qu'un stage dans un laboratoire de recherche.

Le programme de master Ingénierie biomédical : Biomécanique et biophysique (BME) offre aux étudiants une formation de pointe dans le domaine passionnant du génie biomédical. Les candidats doivent avoir une solide formation en ingénierie, en physique, en chimie ou en mathématiques appliquées et souhaiter contribuer aux changements révolutionnaires à venir dans les sciences de la vie et la médecine. Aucune connaissance en biologie n'est nécessaire. Les étudiants ont la possibilité de se spécialiser dans divers sous-domaines de l'ingénierie biomédical, notamment l'imagerie, les biomatériaux, la biophysique et la biomécanique, ainsi que les capteurs et les dispositifs.

Le programme de master "Mechanical Engineering for clinicians" (MECENCLI) est un programme conjoint entre l'Institut Polytechnique de Paris et l'Université de Paris Cité, destiné aux cliniciens. Le programme combine des connaissances académiques avancées en mécanique avec des projets de recherche clinique à long terme.  MECENCLI prépare les diplômés à des études doctorales, indispensables pour une carrière académique en médecine, ou à des postes de recherche et développement industriels.

Le master «Mathématiques pour les Sciences du Vivant» (MSV) est une formation complète et structurée dans les domaines mathématiques en interface avec les sciences du vivant (biologie, médecine, écologie). Son originalité réside dans son ancrage mathématique, la largeur du spectre des compétences mathématiques communes acquises par les diplômés et la variété des spécialisations en modélisation pour les sciences du vivant qui leur est offerte. L’interaction avec les biologistes, écologues ou médecins est favorisée par la réalisation d’un projet annuel, la participation au séminaire, et l’accomplissement d’un stage de six mois

Ce programme est proposé aux élèves ingénieurs de Telecom SudParis. À la pointe de la recherche liée au numérique, les chercheurs de Télécom SudParis s’intéressent aux grands enjeux de santé publique au travers du prisme des nouvelles technologies.

Bio-imagerie, aide au diagnostic, interfaces homme-machine, neurosciences, télévigilance, réalité virtuelle, objets connectés, sécurité des données, etc, les spécialistes de Télécom SudParis comptent bien mettre le numérique au service de la médecine et du bien-être. Ces activités de recherche ont vocation à nourrir et irriguer les projets et cursus du parcours santé de l’école.

 

Le programme:

  • Une formation d’ingénieurs experts du numérique familiarisés avec les thématiques de la santé
  • Bénéficiant d’un écosystème e-santé réunissant écoles, professionnels de santé, industriels et pouvoirs publics
  • Centrée sur une approche « by design », considérant l’usager dès la conception de la solution technologique
  • Multidisciplinaire : de la technologie aux usages en passant par les aspects socio-économiques et éthiques
  • Transversale : abordant santé et bien-être de l’homme, suivant une approche éco-systémique

Créé en 2010, le CimeX est aujourd'hui à la pointe de la microscopie électronique. Ses projets phares sont NanoMaX et Nan'eau. NanoMaX est une machine unique qui permet d'observer comment les atomes s'assemblent un par un pour construire la matière et ainsi d'étudier le développement des nanomatériaux. Nan'eau est conçu comme un réseau de plateformes de microscopie (électronique, optique, rayons X) et permet d'observer des échantillons dans leurs conditions réelles d'utilisation, notamment en milieu liquide.

Pour plus d'informations, consultez le site web de CimeX 

Le Morphoscope Advanced Microscopy Facility est une plateforme pour des approches et des développements innovants dans les domaines de l'imagerie optique et de l'analyse d'images de systèmes vivants. Elle est financée par une subvention majeure de l'Agence Nationale de la Recherche (ANR) dans le cadre du programme "Investissements d'avenir / EQUIPEX". Il intègre des technologies de pointe en microscopie photonique et en analyse computationnelle dédiées aux investigations multi-échelles in vivo en biologie.

Pour plus d'informations, consultez le site web de Morphoscope

La plateforme d'imagerie cellulaire haute résolution permet de sonder les questions biophysiques liées à la migration et à la biomécanique des cellules vasculaires et cardiaques. La plateforme d'imagerie cellulaire est financée conjointement par la Fondation Leducq, qui soutient la recherche en sciences cardiovasculaires et neurovasculaires, et l'École Polytechnique. La plateforme est composée d'un microscope à force atomique (Bio-AFM), d'un nanoindenteur, d'un microscope à illumination sélective multi-vues (à nappe de lumière) et d'une installation de fabrication microfluidique.

Pour plus d'informations, veuillez contacter Mme Joni Frederick

Le Living Lab est un espace dédié aux étudiants et aux jeunes entreprises pour la formation, la conception en bio-ingénierie et le soutien au prototypage. Il vise à promouvoir les nouvelles activités de transfert de technologie et les idées d'innovation. Il est installé dans le X-Fab, une installation de prototypage de 1 000 m2 dans le Centre d'Innovation Drahi sur le campus de l'Ecole Polytechnique.

Pour plus d'informations, veuillez contacter Mme Joni Frederick

Diverses techniques biophysiques et analytiques pour la caractérisation des biomolécules sont disponibles dans les laboratoires affiliés à E4H. Cela inclut les spectroscopies d'absorbance, de fluorescence et de dichroïsme circulaire, les calorimétries ITC et DSC, etc.

Pour plus d'informations, veuillez contacter Mme Anne Cucchiarini 

  • Abdul Barakat, Co-Directeur Scientifique
  • Jean-Louis Mergny, Co-Directeur Scientifique
  • Silvia Corsini, Directrice des opérations
  • Delphine L'Huillier, Responsable administratif et financier
  • Benoît Monégier du Sorbier, Responsable communication et marketing
A propos

Mission

L'objectif du centre de recherche interdisciplinaire Engineering for Health (E4H) est de tirer parti des atouts d'IP Paris dans les domaines des sciences physiques, mathématiques et sociales pour adopter une approche hautement quantitative et interdisciplinaire des sciences de la vie et de la médecine. Nous souhaitons favoriser un environnement dynamique où la recherche fondamentale et la recherche translationnelle se nourrissent continuellement l'une de l'autre pour relever les grands défis sociétaux en matière de santé et de bien-être.

Comment nous accomplissons notre mission

  • Le Centre E4H joue un rôle essentiel dans la promotion de la recherche, de la formation et de l'innovation. L’IP Paris dispose d'atouts importants et d'activités de recherche de classe mondiale dans le domaine de la recherche interdisciplinaire en sciences de la vie. Plus de 100 membres du corps enseignant et leurs équipes, issus des dix départements académiques de l'IP Paris, poursuivent un large éventail d'études fondamentales et appliquées. Les programmes de recherche et de formation existants au sein de la communauté de l'IP Paris offrent une occasion unique de s'attaquer aux principaux défis sociétaux et aux grandes questions scientifiques qui y sont associées par une approche hautement interdisciplinaire. En se concentrant sur la recherche visant à comprendre, imager, modéliser, prédire et concevoir des systèmes vivants et en créant une communauté très soudée, le Centre E4H permet d'amplifier de manière significative l'impact scientifique global de la recherche de l'IP Paris dans ce domaine.
  • Une mission essentielle du Centre E4H est la formation et le mentorat de jeunes scientifiques. Grâce à son excellente réputation académique et à son processus d'admission très sélectif, l'IP Paris attire non seulement les meilleurs étudiants et jeunes scientifiques de France, mais aussi des étudiants et des stagiaires postdoctoraux exceptionnels du monde entier. Le Centre E4H est affilié aux programmes de biologie, d'ingénierie biomédicale et de mathématiques pour les sciences du vivant (école doctorale et PhD track) et offre ainsi une formation de pointe dans des domaines essentiels pour les sciences de la vie et la santé.
  • IP Paris est un environnement idéal pour l'innovation, le transfert de technologie et la recherche translationnelle, avec un bureau de transfert de technologie doté d'un personnel dédié et un incubateur et accélérateur de start-ups sur le campus. De nouveaux espaces et laboratoires entièrement équipés sont disponibles pour les étudiants, les startups et les partenaires industriels travaillant sur divers projets de conception et de développement en bio-ingénierie. Les collaborations en cours avec des cliniciens et des instituts partenaires offrent de nombreuses possibilités de recherche translationnelle, plus particulièrement dans les thérapies personnalisées (spécifiques à un patient), la conception et le développement de dispositifs médicaux et les produits de santé connectés.

La recherche au sein du centre E4H couvre le spectre de la recherche fondamentale jusqu'aux investigations appliquées et translationnelles. Elle s'étend également à un large spectre d'échelles allant du niveau moléculaire au niveau de la population. Nos activités de recherche peuvent être classées comme suit :

Développement d'une compréhension quantitative des systèmes vivants, y compris les procaryotes, et allant de l'échelle moléculaire à l'échelle macroscopique. Cela comprend la biochimie et la biophysique des biomolécules, la génomique et la transcriptomique, les principes de base de la biologie et de la biophysique des cellules et du développement, ainsi que la biologie et la physiologie des systèmes.

Imagerie des molécules, des cellules, des tissus et des organismes entiers à l'aide de diverses modalités d'imagerie, notamment la RMN, la cristallographie et la microscopie électronique. L'un des points forts du campus est le développement de nouvelles approches en biophotonique et de techniques d'imagerie optique avancées (super-résolution, profondeur, haut débit et multimodalité). L'imagerie cellulaire/moléculaire ainsi que les études génomiques/protéomiques génèrent de grandes quantités de données, créant ainsi des opportunités considérables en matière de science des données, d'apprentissage automatique/profond, de quantification et d'analyse.

Approches de modélisation multi-échelles axées sur la modélisation moléculaire de la structure des ARN et des protéines, la conception in silico de molécules thérapeutiques et la modélisation de la structure et de la fonction de divers organes et systèmes multi-organes dans la santé et la maladie. En parallèle, des approches mathématiques de la dynamique des populations sont appliquées à un cadre prédictif de l'émergence des zoonoses et des mutations des agents pathogènes.

Les connaissances acquises dans les trois premières directions de recherche ci-dessus servent de base aux activités translationnelles en ingénierie biomédicale. Un exemple est le développement de systèmes organes sur puce/maladies sur puce qui sont utilisés pour la conception de molécules thérapeutiques /vaccins  et pour le dépistage de médicaments. Un accent particulier est mis sur les menaces émergentes (par exemple, les virus et la résistance aux antibiotiques) ainsi que sur la médecine personnalisée (suivi individuel des patients, approches "omiques", bioinformatique, apprentissage automatique et modélisation prédictive). La biologie synthétique, qui englobe des méthodologies issues de diverses disciplines, dont la biophysique, le génie chimique et biologique et l'informatique, est utilisée comme base pour la conception de nouveaux systèmes biologiques et l'interfaçage avec de nouveaux dispositifs biomédicaux.

Une mission essentielle du Centre E4H est la formation et le mentorat de jeunes scientifiques aux niveaux doctoral et postdoctoral. Grâce à son excellente réputation académique et à son processus d'admission très sélectif, l'IP Paris attire un grand nombre des meilleurs élèves ingénieurs de France ainsi que d'excellents doctorants et post-doctorants du monde entier ayant une formation solide et rigoureuse en sciences physiques et mathématiques. Une partie importante de ces jeunes scientifiques brillants souhaitent appliquer leurs compétences aux domaines des sciences de la vie et de la santé. Le centre E4H offre à ces scientifiques un environnement idéal pour la formation et le mentorat.

Le PhD Track bio-ingénierie et sciences quantitatives du vivant est un programme intégré master/doctorat d'une durée de cinq ans qui offre une formation hautement interdisciplinaire à forte intensité de recherche. Le programme est ouvert aux étudiants issus de divers horizons scientifiques qui ont terminé leur formation de premier cycle avec les plus hautes distinctions et qui souhaitent s'attaquer à la recherche de pointe dans ce domaine en utilisant une approche multidisciplinaire. Ce programme permet aux étudiants sélectionnés de bénéficier de l'écosystème de premier ordre d'IP Paris et d'être étroitement associés aux activités de recherche menées dans les laboratoires de l'IP Paris dès la première année du Master. Chaque étudiant bénéficie d'un encadrement individuel et personnalisé par un membre du corps professoral. Des financements attractifs sont accordés aux meilleurs étudiants.

Les deux premières années du programme, menant au diplôme de Master, sont conçues pour permettre aux étudiants d'acquérir les outils nécessaires à la réussite d'un projet de recherche ambitieux, supervisé par un tuteur académique.

Les trois années suivantes sont entièrement consacrées au projet de recherche doctorale de l'étudiant et conduisent au diplôme de docteur de l'Institut Polytechnique de Paris.

Les étudiants s'inscrivent dans l'une des trois filières suivantes :

  • Mathématiques pour les sciences du vivant - typiquement destiné aux étudiants ayant une formation antérieure en mathématiques pures ou appliquées
  • Ingénierie biomédical - typiquement destiné aux étudiants ayant une formation antérieure en ingénierie, physique ou chimie
  • Biologie et interfaces - typiquement destiné aux étudiants ayant une formation antérieure en sciences biologiques

Ce programme de master est consacré à la biologie moléculaire et cellulaire. Il maintient un lien fort entre les approches moléculaires et structurelles, ainsi qu'entre les approches plus intégrées de la biologie cellulaire/du développement des organismes et les nouvelles stratégies thérapeutiques.

Ce programme multidisciplinaire aborde les progrès de la biologie (observation, séquençage, synthèse du génome et approches omiques) en dialoguant avec d'autres disciplines comme la physique, la chimie, les mathématiques, l'informatique et la mécanique. Il aborde également les questions éthiques relatives aux applications biotechnologiques. Le programme comprend des cours axés sur les concepts biologiques et les interfaces disciplinaires, ainsi qu'un stage dans un laboratoire de recherche.

Le programme de master Ingénierie biomédical : Biomécanique et biophysique (BME) offre aux étudiants une formation de pointe dans le domaine passionnant du génie biomédical. Les candidats doivent avoir une solide formation en ingénierie, en physique, en chimie ou en mathématiques appliquées et souhaiter contribuer aux changements révolutionnaires à venir dans les sciences de la vie et la médecine. Aucune connaissance en biologie n'est nécessaire. Les étudiants ont la possibilité de se spécialiser dans divers sous-domaines de l'ingénierie biomédical, notamment l'imagerie, les biomatériaux, la biophysique et la biomécanique, ainsi que les capteurs et les dispositifs.

Le programme de master "Mechanical Engineering for clinicians" (MECENCLI) est un programme conjoint entre l'Institut Polytechnique de Paris et l'Université de Paris Cité, destiné aux cliniciens. Le programme combine des connaissances académiques avancées en mécanique avec des projets de recherche clinique à long terme.  MECENCLI prépare les diplômés à des études doctorales, indispensables pour une carrière académique en médecine, ou à des postes de recherche et développement industriels.

Le master «Mathématiques pour les Sciences du Vivant» (MSV) est une formation complète et structurée dans les domaines mathématiques en interface avec les sciences du vivant (biologie, médecine, écologie). Son originalité réside dans son ancrage mathématique, la largeur du spectre des compétences mathématiques communes acquises par les diplômés et la variété des spécialisations en modélisation pour les sciences du vivant qui leur est offerte. L’interaction avec les biologistes, écologues ou médecins est favorisée par la réalisation d’un projet annuel, la participation au séminaire, et l’accomplissement d’un stage de six mois

Ce programme est proposé aux élèves ingénieurs de Telecom SudParis. À la pointe de la recherche liée au numérique, les chercheurs de Télécom SudParis s’intéressent aux grands enjeux de santé publique au travers du prisme des nouvelles technologies.

Bio-imagerie, aide au diagnostic, interfaces homme-machine, neurosciences, télévigilance, réalité virtuelle, objets connectés, sécurité des données, etc, les spécialistes de Télécom SudParis comptent bien mettre le numérique au service de la médecine et du bien-être. Ces activités de recherche ont vocation à nourrir et irriguer les projets et cursus du parcours santé de l’école.

 

Le programme:

  • Une formation d’ingénieurs experts du numérique familiarisés avec les thématiques de la santé
  • Bénéficiant d’un écosystème e-santé réunissant écoles, professionnels de santé, industriels et pouvoirs publics
  • Centrée sur une approche « by design », considérant l’usager dès la conception de la solution technologique
  • Multidisciplinaire : de la technologie aux usages en passant par les aspects socio-économiques et éthiques
  • Transversale : abordant santé et bien-être de l’homme, suivant une approche éco-systémique

Créé en 2010, le CimeX est aujourd'hui à la pointe de la microscopie électronique. Ses projets phares sont NanoMaX et Nan'eau. NanoMaX est une machine unique qui permet d'observer comment les atomes s'assemblent un par un pour construire la matière et ainsi d'étudier le développement des nanomatériaux. Nan'eau est conçu comme un réseau de plateformes de microscopie (électronique, optique, rayons X) et permet d'observer des échantillons dans leurs conditions réelles d'utilisation, notamment en milieu liquide.

Pour plus d'informations, consultez le site web de CimeX 

Le Morphoscope Advanced Microscopy Facility est une plateforme pour des approches et des développements innovants dans les domaines de l'imagerie optique et de l'analyse d'images de systèmes vivants. Elle est financée par une subvention majeure de l'Agence Nationale de la Recherche (ANR) dans le cadre du programme "Investissements d'avenir / EQUIPEX". Il intègre des technologies de pointe en microscopie photonique et en analyse computationnelle dédiées aux investigations multi-échelles in vivo en biologie.

Pour plus d'informations, consultez le site web de Morphoscope

La plateforme d'imagerie cellulaire haute résolution permet de sonder les questions biophysiques liées à la migration et à la biomécanique des cellules vasculaires et cardiaques. La plateforme d'imagerie cellulaire est financée conjointement par la Fondation Leducq, qui soutient la recherche en sciences cardiovasculaires et neurovasculaires, et l'École Polytechnique. La plateforme est composée d'un microscope à force atomique (Bio-AFM), d'un nanoindenteur, d'un microscope à illumination sélective multi-vues (à nappe de lumière) et d'une installation de fabrication microfluidique.

Pour plus d'informations, veuillez contacter Mme Joni Frederick

Le Living Lab est un espace dédié aux étudiants et aux jeunes entreprises pour la formation, la conception en bio-ingénierie et le soutien au prototypage. Il vise à promouvoir les nouvelles activités de transfert de technologie et les idées d'innovation. Il est installé dans le X-Fab, une installation de prototypage de 1 000 m2 dans le Centre d'Innovation Drahi sur le campus de l'Ecole Polytechnique.

Pour plus d'informations, veuillez contacter Mme Joni Frederick

Diverses techniques biophysiques et analytiques pour la caractérisation des biomolécules sont disponibles dans les laboratoires affiliés à E4H. Cela inclut les spectroscopies d'absorbance, de fluorescence et de dichroïsme circulaire, les calorimétries ITC et DSC, etc.

Pour plus d'informations, veuillez contacter Mme Anne Cucchiarini 

  • Abdul Barakat, Co-Directeur Scientifique
  • Jean-Louis Mergny, Co-Directeur Scientifique
  • Silvia Corsini, Directrice des opérations
  • Delphine L'Huillier, Responsable administratif et financier
  • Benoît Monégier du Sorbier, Responsable communication et marketing