Institut Polytechnique de Paris
Ecole Polytechnique ENSTA ENSAE Télécom Paris Télécom SudParis

CIEDS – Centre Interdisciplinaire d’Etudes pour la Défense et la Sécurité

Dans un monde où les nouvelles technologies jouent un rôle prépondérant, l’Institut Polytechnique de Paris (IP Paris) a créé le CIEDS en 2021 pour imaginer et développer des réponses aux besoins technologiques du secteur de la Défense. Le CIEDS bénéficie d’un soutien fort du Ministère des armées et de l’Agence de l’Innovation de Défense ; il intervient sur les domaines scientifiques clés de l’IP Paris en matière de recherche, de formation et d’innovation pour y promouvoir une large prise en compte des problématiques liées à la Défense.
CIEDS – Centre Interdisciplinaire d’Etudes pour la Défense et la Sécurité

Chiffres clés 

 

23 laboratoires d’IP Paris impliqués sur la thématique Défense et Sécurité.

 


81 chercheurs et enseignants-chercheurs permanents. 23 thèses de doctorat en-cours dont 10 CIFRE.

 


63 études en cours dont 6 nouveaux projets majeurs lancés en 2021 dans le cadre du CIEDS.

 

 Le CIEDS est soutenu par l’Agence de l’Innovation de Défense.

Les ambitions fondatrices du CIEDS portent sur la recherche, la formation et la valorisation :

  • Mener des recherches scientifiques de pointe dans des domaines d’intérêt pour la Défense.
  • Cibler des dispositifs scientifiques et technologiques non accessibles à nos forces et présentant une forte valeur ajoutée en opérations.
  • Capter au plus tôt ces ruptures scientifiques et technologiques, assurer leur passage à l’échelle et leur transfert au profit de la Base Industrielle et Technologique de Défense – BITD - ou de spin-off deep-tech.
  • Mettre en place ou adapter les enseignements proposés par IP Paris pour mieux prendre en compte les besoins de la Défense.
  • Connecter les communautés de chercheurs, d’élèves, de personnels du Ministère des armées et des partenaires - Organismes Nationaux de Recherche, agences de financement, entreprises - autour des enjeux Défense.

Le CIEDS intervient prioritairement sur une dizaine d’axes de recherche :

  • Cybersécurité et Sureté numérique : étude des systèmes complexes du point de vue de la cybersécurité, méthodes de recherche opérationnelle pour la conception de réseaux optimaux et robustes, communications discrètes tactiques, modélisation conjointe de la sécurité et de la cybersécurité…
  • Robotique et Intelligence Artificielle : étude des algorithmes dirigés par les modèles et/ou par les données pour le bon fonctionnement de drones en essaim…
  • Imagerie et modélisation pour l’ingénierie des systèmes : analyse de comportements de groupes par caméras thermiques avec modélisation de l’incertitude, étude des méthodes d'imagerie par ondes dans des environnements incertains et de communication passive, résolution de problèmes inverses en temps réel, modélisation du bruit des écoulements turbulents appliquée aux profils d’aile et aux jets, réduction de modèles pour les structures minces discrétisés en éléments finis…
  • Optimisation énergétique et propulsion : modélisation de la décomposition thermique et de la combustion des matériaux énergétiques, production d’hydrogène à partir de déchets alimentaires, modélisation multi-échelle d'ordre réduit des écoulements diphasiques avec couplages fort entre phases, contrôle de sillage…
  • Lasers intenses et applications : technologies Laser-Plasma de sources X pour le contrôle non destructif, post-compression de pulse laser amplifié par des faisceaux de fibres optiques dopées…
  • Technologies quantiques : projets en cours de montage
  • Matériaux innovants et fonctionnalisation : comportement dynamique des composites microarchitecturés, élaboration de nano-composites à matrice d’aluminium pour l’allègement, durabilité et la résistance à l’usure des structures, qualification d’un alliage métallique multi-phasé élaboré par fabrication additive pour usage en environnement sévère, matériaux architecturés fonctionnels obtenus par impression 3D micrométrique…
  • Détection de menaces biologiques et chimiques et soins au combattant : détection ultra-sensible d’acides nucléiques viraux d'intérêt pour la défense, modélisation et la prédiction des mutations enzymatiques pour le traitement de la Mélioïdose, Identification d'agents chimiques en suspension dans l'air par spectroscopie raman amplifiée, simulation par fabrication additive de la face pour la chirurgie maxillo-faciale, traitement de plaies infectées chez les grands brulés par plasmas froids…
  • Management de l'innovation de défense : pilotage des projets innovants de Défense, en renforçant l’efficacité des processus de gestion de programmes complexes, tout en conciliant les stratégies d’innovation et de productions de connaissance scientifique ; liens entre blockchain et intelligence artificielle…
  • Souveraineté technologique et stratégie de Défense : analyses systémiques visant au pilotage de l’innovation stratégique dans un contexte de conflits de natures holistiques et d’émergence de nouvelles puissances régionales…

Le CIEDS a pour objectif de renforcer les partenariats et de valoriser les résultats de ses recherches :

Favoriser les interactions entre laboratoires, étudiants et entreprises

  • Ouvrir une porte d’entrée naturelle vers IP Paris pour l’ensemble des acteurs de la Défense
  • Animer un Show-room permanent des Innovations IP Paris pour la Défense
  • Organiser des missions croisées de découverte de laboratoires d’IP Paris, de sites du Ministère des armées et de sites industriels
  • Organiser des challenges étudiants sous le patronage d’industriels

Initier des projets collaboratifs

  • Associer laboratoires, start-up / PMEs et BITD autour de projets technologiques de rupture
  • Candidater sur les appels à projets nationaux et européens, fonds d’amorçage…

Passer à l’échelle / transférer les technologies développées  

  • Aménager des espaces dédiés aux Proof Of Concept, lieux d’expérimentation ouverts aux utilisateurs et reconfigurables en fonction des projets
  • Animer un Club des partenaires industriels, ouvrant un accès privilégié aux résultats et technologies protégées du CIEDS
  • Coopérer avec la SATT Paris-Saclay pour maturer les technologies du CIEDS en vue de transfert et de valorisation duale

Le CIEDS finance des projets au sein des laboratoires de IP Paris. Nos projets majeurs en cours :

Objectifs :

  • Comprendre la diffraction des ondes au voisinage d’objets singuliers, possédant des arêtes ou des points coniques.
  • Développer des méthodes d'imagerie et de communication passive, utilisant des sources de bruit ambiant ou des sources opportunistes.
  • Mettre au point des algorithmes d'imagerie dans des environnements complexes, présentant des incertitudes de mesure, des incertitudes sur les sources ou sur le milieu de propagation.
  • Développer des méthodes d’inversion efficaces, s’adaptant à des problèmes de grande taille ou bien se prêtant à l’imagerie en temps réel, qui tiennent compte de la non-linéarité du problème.

Applications :

  • Imagerie passive radar ou sonar présentant une plus grande furtivité
  • Imagerie radar ou sonar aux performances améliorées

Objectifs :

  • Développer de nouveaux algorithmes de perception et de contrôle pour les essaims de drones dans tous les types de milieux (terre, mer, air).
  • Mettre au point de nouvelles méthodes de validation pour garantir le fonctionnement de ces algorithmes, en respectant les contraintes de temps réel et les domaines de fonctionnement.
  • Mettre en œuvre des techniques issues de l’intelligence artificielle.
  • Ouvrir une plateforme de robotique en milieu extérieur et instaurer un environnement d’expérimentation ouvert aux utilisateurs externes.

Applications :

  • Progression des essaims de drones pour des applications Défense ou duales, de type mission de search-and-rescue, inspection de bâtiments, réparation de structures sous-marines, ou surveillance de zones.
  • Systèmes d’aide à la conduite en milieu non structurés pour véhicules pilotés ou télépilotés.

Objectifs :

  • Construire un démonstrateur d'attaques et de mécanismes de défense numériques dans le domaine des bâtiments intelligents, incluant de nombreux systèmes connectés cibles potentielle d'attaques visant à perturber le fonctionnement de l’ensemble du bâtiment.
  • Spécifier les propriétés de sécurité attendues par la définition de politiques de sécurité assurant une couverture complète des risques.
  • Déployer des mécanismes d’application de ces politiques étendues de sécurité.
  • Vérifier l’efficacité de ces mécanismes en s’appuyant sur une méthodologie rigoureuse et reproductible.
  • Développer de nouveaux outils pour détecter et répondre aux attaques contre ce type d'équipement.

Applications :

  • Protection des bâtiments sensibles contre les cyberattaques.

Objectifs :

  • Développer une compréhension fine de la combustion de matériaux énergétiques pour la Défense (explosifs, propergols, générateurs de gaz) en mettant en œuvre des savoir-faire fondamentaux et appliqués en matière de combustion, de thermochimie, de thermodynamique des procédés, de simulation et de chimie théorique.
  • Etablir des modèles thermo-cinétiques, détaillés et réduits, capables de prédire la combustion de matériaux énergétiques.
  • Proposer des outils prédictifs permettant aux industriels de prévoir la sensibilité à l’impact, au choc ou à la friction des nouveaux matériaux mis en œuvre suite à l’évolution des règlementations.

Applications :

  • Modifications des additifs présents dans les matériaux énergétiques Défense, explosifs ou propergols, pour satisfaire les contraintes liées à REACH.

Objectifs :

  • Développer des sources radiatives X intenses en utilisant des lasers de très haute puissance.
  • Adapter la cible pour être compatible avec une montée en cadence des tirs laser.
  • Développer les capacités et performances de la plateforme SHERIL en terme de stabilité, résolution et rapport signal sur bruit.
  • Modéliser la chaîne complète pour l’imagerie X : modèle physique optimisé (jumeau numérique) simulant la génération de la source d’électrons, la conversion en rayons X, puis l’interaction des X avec les pièces à radiographier.

Applications :

  • Contrôle Non-Destructif à très haute résolution (sub-millimétrique) de pièces métalliques épaisses, dont celles produites par fabrication additive.

Objectifs :

  • Identifier des axes de progrès dans le management des processus de développement et d’innovation, notamment au sein d’écosystème mêlant étroitement acteurs du secteur public et acteurs du secteur privé, tel que celui de l’armement.
  • Cibler les zones de progrès dans les pratiques et les processus de conduite de projets.

Méthodologie :

  • Interviews à la fois en interne à la DGA/AID mais également chez les partenaires industriels.
  • Observation de processus en place, ou analyse rétrospective de projets passés.
  • Analyser les pratiques, contraintes et capacités d’introduction d’innovations dans les programmes.

Applications :

  • Acculturation sur les points clés dégagés par l’étude.
  • Proposition d’outils de gestion systémiques (typologies, matrices de décision, outils d’évaluation).
  • Accompagnement des grands programmes industriels de la Défense.

Objectifs :

  • Qualifier un acier duplex produit par fabrication additive pour un usage sous chargements cycliques en environnement corrosif.
  • Comparer et hybrider deux procédés de fabrication additive, par lit de poudres ou projections de poudres.
  • Optimiser la microstructure d’un acier biphasé (ferrite et austénite) avec ou sans post-traitement de nature thermique ou thermomécanique.
  • Caractériser les propriétés en fatigue en fonction de la microstructure et analyser le rôle de la corrosion dans la propagation d’une fissure.
  • Etudier la compétition défauts-microstructure en fatigue par une approche couplée expérimentale et numérique.

Applications :

  • Adaptation ou fonctionnalisation de pièces forgées ou fabriquées par fabrication additive.
  • Maintenance préventive ou curative de pièces utilisées dans un environnement marin et/ou corrosif.

Objectifs :

  • Développer une méthode ultra-sensible de détection des virus à ARN provoquant des fièvres hémorragiques, sans amplification de l’ADNc viral.
  • Optimiser les performances des nanoparticules utilisées comme sondes de détection des virus.
  • Miniaturiser le lecteur associé à cette détection.
  • Proposer des réactifs - nanoparticules couplées à des oligonucléotides spécifiques - lyophilisés ne nécessitant pas de congélation.

Applications :

  • Détection ultra-sensible d’ARN/ADN viraux déployable sur un terrain d’opération.

Objectifs :

  • Constituer deux bases de données vidéo, la première dans un living lab équipé d’une caméra thermique et de capteurs de mouvement, la seconde dans un environnement citadin avec de l'information thermique et couleur.
  • Faire une analyse en niveaux de gris de scènes d’images vidéo de caméras thermiques, par extraction des squelettes 3D d’individus et segmentation sémantiques.
  • Identifier des actions menées par des individus dans la scène et étudier l’interaction de groupes.
  • Modéliser et estimer l’incertitude et le domaine de validité des prédictions réalisées.

Applications :

  • Analyse de scènes filmées par des caméras infra rouge.
  • Analyse du comportement de personnes camouflées ou portant des vêtements amples.
  • Identification d’individu ou de groupes présentant un comportement agressif.

Objectifs :

  • Constituer deux bases de données vidéo, (i) dans un living lab équipé d’une caméra thermique et de capteurs de mouvement, et (ii) dans un environnement citadin, avec de l'information thermique et couleur.
  • Faire de l'analyse de scènes des images vidéo de caméras thermiques en niveaux de gris, par extraction des squelettes 3D d’individus et segmentation sémantiques.
  • Identifier des actions menées par des individus dans la scène et étudier l’interaction de groupes.
  • Modéliser et estimer l’incertitude et le domaine de validité des prédictions réalisées.

Applications :

  • Analyse de scènes filmées par des caméras infra rouge.
  • Analyse du comportement de personnes camouflées ou portant des vêtements amples.
  • Identification d’individu ou de groupes présentant un comportement agressif.

Objectifs :

  • Anticiper le déploiement de la technologie Blockchain pour sécuriser les échanges entre entités étatiques et partenaires privés du secteur de la Défense.
  • Analyser de manière systématique les trajectoires d’émergence de la technologie Blockchain à partir des bases de données et rapports de l’Office Européen des Brevets.
  • Adapter les premiers modèles structuraux cumulatifs de diffusion de la technologie Blockchain.

Applications :

  • Amélioration de la protection des données échangées entre partenaires socio-économiques du secteur de la Défense.
  • Outil d'analyse de l'émergence et de la diffusion des technologies de la 4e Révolution Industrielle.

Le CIEDS développe des technologies d’intérêt pour le secteur Défense et Sécurité

Le CIEDS s’est donné comme objectif de capter au plus tôt les ruptures scientifiques et technologiques d’intérêt pour la Défense et d’en assurer le passage à l’échelle vers une phase de pré-industrialisation.

Les technologies d’intérêt pour le secteur Défense et Sécurité, et développées à partir des résultats de recherche des laboratoires de l’IP Paris, sont présentées sur le portail GetInLabs du réseau CURIE.

Pour y accéder, connectez-vous ici puis entrez « CIEDS » dans le champ de recherche « mots clés ».

L’équipe de direction du CIEDS se compose de :

AMBITIONS

Les ambitions fondatrices du CIEDS portent sur la recherche, la formation et la valorisation :

  • Mener des recherches scientifiques de pointe dans des domaines d’intérêt pour la Défense.
  • Cibler des dispositifs scientifiques et technologiques non accessibles à nos forces et présentant une forte valeur ajoutée en opérations.
  • Capter au plus tôt ces ruptures scientifiques et technologiques, assurer leur passage à l’échelle et leur transfert au profit de la Base Industrielle et Technologique de Défense – BITD - ou de spin-off deep-tech.
  • Mettre en place ou adapter les enseignements proposés par IP Paris pour mieux prendre en compte les besoins de la Défense.
  • Connecter les communautés de chercheurs, d’élèves, de personnels du Ministère des armées et des partenaires - Organismes Nationaux de Recherche, agences de financement, entreprises - autour des enjeux Défense.

Le CIEDS intervient prioritairement sur une dizaine d’axes de recherche :

  • Cybersécurité et Sureté numérique : étude des systèmes complexes du point de vue de la cybersécurité, méthodes de recherche opérationnelle pour la conception de réseaux optimaux et robustes, communications discrètes tactiques, modélisation conjointe de la sécurité et de la cybersécurité…
  • Robotique et Intelligence Artificielle : étude des algorithmes dirigés par les modèles et/ou par les données pour le bon fonctionnement de drones en essaim…
  • Imagerie et modélisation pour l’ingénierie des systèmes : analyse de comportements de groupes par caméras thermiques avec modélisation de l’incertitude, étude des méthodes d'imagerie par ondes dans des environnements incertains et de communication passive, résolution de problèmes inverses en temps réel, modélisation du bruit des écoulements turbulents appliquée aux profils d’aile et aux jets, réduction de modèles pour les structures minces discrétisés en éléments finis…
  • Optimisation énergétique et propulsion : modélisation de la décomposition thermique et de la combustion des matériaux énergétiques, production d’hydrogène à partir de déchets alimentaires, modélisation multi-échelle d'ordre réduit des écoulements diphasiques avec couplages fort entre phases, contrôle de sillage…
  • Lasers intenses et applications : technologies Laser-Plasma de sources X pour le contrôle non destructif, post-compression de pulse laser amplifié par des faisceaux de fibres optiques dopées…
  • Technologies quantiques : projets en cours de montage
  • Matériaux innovants et fonctionnalisation : comportement dynamique des composites microarchitecturés, élaboration de nano-composites à matrice d’aluminium pour l’allègement, durabilité et la résistance à l’usure des structures, qualification d’un alliage métallique multi-phasé élaboré par fabrication additive pour usage en environnement sévère, matériaux architecturés fonctionnels obtenus par impression 3D micrométrique…
  • Détection de menaces biologiques et chimiques et soins au combattant : détection ultra-sensible d’acides nucléiques viraux d'intérêt pour la défense, modélisation et la prédiction des mutations enzymatiques pour le traitement de la Mélioïdose, Identification d'agents chimiques en suspension dans l'air par spectroscopie raman amplifiée, simulation par fabrication additive de la face pour la chirurgie maxillo-faciale, traitement de plaies infectées chez les grands brulés par plasmas froids…
  • Management de l'innovation de défense : pilotage des projets innovants de Défense, en renforçant l’efficacité des processus de gestion de programmes complexes, tout en conciliant les stratégies d’innovation et de productions de connaissance scientifique ; liens entre blockchain et intelligence artificielle…
  • Souveraineté technologique et stratégie de Défense : analyses systémiques visant au pilotage de l’innovation stratégique dans un contexte de conflits de natures holistiques et d’émergence de nouvelles puissances régionales…

Le CIEDS a pour objectif de renforcer les partenariats et de valoriser les résultats de ses recherches :

Favoriser les interactions entre laboratoires, étudiants et entreprises

  • Ouvrir une porte d’entrée naturelle vers IP Paris pour l’ensemble des acteurs de la Défense
  • Animer un Show-room permanent des Innovations IP Paris pour la Défense
  • Organiser des missions croisées de découverte de laboratoires d’IP Paris, de sites du Ministère des armées et de sites industriels
  • Organiser des challenges étudiants sous le patronage d’industriels

Initier des projets collaboratifs

  • Associer laboratoires, start-up / PMEs et BITD autour de projets technologiques de rupture
  • Candidater sur les appels à projets nationaux et européens, fonds d’amorçage…

Passer à l’échelle / transférer les technologies développées  

  • Aménager des espaces dédiés aux Proof Of Concept, lieux d’expérimentation ouverts aux utilisateurs et reconfigurables en fonction des projets
  • Animer un Club des partenaires industriels, ouvrant un accès privilégié aux résultats et technologies protégées du CIEDS
  • Coopérer avec la SATT Paris-Saclay pour maturer les technologies du CIEDS en vue de transfert et de valorisation duale

Le CIEDS finance des projets au sein des laboratoires de IP Paris. Nos projets majeurs en cours :

Objectifs :

  • Comprendre la diffraction des ondes au voisinage d’objets singuliers, possédant des arêtes ou des points coniques.
  • Développer des méthodes d'imagerie et de communication passive, utilisant des sources de bruit ambiant ou des sources opportunistes.
  • Mettre au point des algorithmes d'imagerie dans des environnements complexes, présentant des incertitudes de mesure, des incertitudes sur les sources ou sur le milieu de propagation.
  • Développer des méthodes d’inversion efficaces, s’adaptant à des problèmes de grande taille ou bien se prêtant à l’imagerie en temps réel, qui tiennent compte de la non-linéarité du problème.

Applications :

  • Imagerie passive radar ou sonar présentant une plus grande furtivité
  • Imagerie radar ou sonar aux performances améliorées

Objectifs :

  • Développer de nouveaux algorithmes de perception et de contrôle pour les essaims de drones dans tous les types de milieux (terre, mer, air).
  • Mettre au point de nouvelles méthodes de validation pour garantir le fonctionnement de ces algorithmes, en respectant les contraintes de temps réel et les domaines de fonctionnement.
  • Mettre en œuvre des techniques issues de l’intelligence artificielle.
  • Ouvrir une plateforme de robotique en milieu extérieur et instaurer un environnement d’expérimentation ouvert aux utilisateurs externes.

Applications :

  • Progression des essaims de drones pour des applications Défense ou duales, de type mission de search-and-rescue, inspection de bâtiments, réparation de structures sous-marines, ou surveillance de zones.
  • Systèmes d’aide à la conduite en milieu non structurés pour véhicules pilotés ou télépilotés.

Objectifs :

  • Construire un démonstrateur d'attaques et de mécanismes de défense numériques dans le domaine des bâtiments intelligents, incluant de nombreux systèmes connectés cibles potentielle d'attaques visant à perturber le fonctionnement de l’ensemble du bâtiment.
  • Spécifier les propriétés de sécurité attendues par la définition de politiques de sécurité assurant une couverture complète des risques.
  • Déployer des mécanismes d’application de ces politiques étendues de sécurité.
  • Vérifier l’efficacité de ces mécanismes en s’appuyant sur une méthodologie rigoureuse et reproductible.
  • Développer de nouveaux outils pour détecter et répondre aux attaques contre ce type d'équipement.

Applications :

  • Protection des bâtiments sensibles contre les cyberattaques.

Objectifs :

  • Développer une compréhension fine de la combustion de matériaux énergétiques pour la Défense (explosifs, propergols, générateurs de gaz) en mettant en œuvre des savoir-faire fondamentaux et appliqués en matière de combustion, de thermochimie, de thermodynamique des procédés, de simulation et de chimie théorique.
  • Etablir des modèles thermo-cinétiques, détaillés et réduits, capables de prédire la combustion de matériaux énergétiques.
  • Proposer des outils prédictifs permettant aux industriels de prévoir la sensibilité à l’impact, au choc ou à la friction des nouveaux matériaux mis en œuvre suite à l’évolution des règlementations.

Applications :

  • Modifications des additifs présents dans les matériaux énergétiques Défense, explosifs ou propergols, pour satisfaire les contraintes liées à REACH.

Objectifs :

  • Développer des sources radiatives X intenses en utilisant des lasers de très haute puissance.
  • Adapter la cible pour être compatible avec une montée en cadence des tirs laser.
  • Développer les capacités et performances de la plateforme SHERIL en terme de stabilité, résolution et rapport signal sur bruit.
  • Modéliser la chaîne complète pour l’imagerie X : modèle physique optimisé (jumeau numérique) simulant la génération de la source d’électrons, la conversion en rayons X, puis l’interaction des X avec les pièces à radiographier.

Applications :

  • Contrôle Non-Destructif à très haute résolution (sub-millimétrique) de pièces métalliques épaisses, dont celles produites par fabrication additive.

Objectifs :

  • Identifier des axes de progrès dans le management des processus de développement et d’innovation, notamment au sein d’écosystème mêlant étroitement acteurs du secteur public et acteurs du secteur privé, tel que celui de l’armement.
  • Cibler les zones de progrès dans les pratiques et les processus de conduite de projets.

Méthodologie :

  • Interviews à la fois en interne à la DGA/AID mais également chez les partenaires industriels.
  • Observation de processus en place, ou analyse rétrospective de projets passés.
  • Analyser les pratiques, contraintes et capacités d’introduction d’innovations dans les programmes.

Applications :

  • Acculturation sur les points clés dégagés par l’étude.
  • Proposition d’outils de gestion systémiques (typologies, matrices de décision, outils d’évaluation).
  • Accompagnement des grands programmes industriels de la Défense.

Objectifs :

  • Qualifier un acier duplex produit par fabrication additive pour un usage sous chargements cycliques en environnement corrosif.
  • Comparer et hybrider deux procédés de fabrication additive, par lit de poudres ou projections de poudres.
  • Optimiser la microstructure d’un acier biphasé (ferrite et austénite) avec ou sans post-traitement de nature thermique ou thermomécanique.
  • Caractériser les propriétés en fatigue en fonction de la microstructure et analyser le rôle de la corrosion dans la propagation d’une fissure.
  • Etudier la compétition défauts-microstructure en fatigue par une approche couplée expérimentale et numérique.

Applications :

  • Adaptation ou fonctionnalisation de pièces forgées ou fabriquées par fabrication additive.
  • Maintenance préventive ou curative de pièces utilisées dans un environnement marin et/ou corrosif.

Objectifs :

  • Développer une méthode ultra-sensible de détection des virus à ARN provoquant des fièvres hémorragiques, sans amplification de l’ADNc viral.
  • Optimiser les performances des nanoparticules utilisées comme sondes de détection des virus.
  • Miniaturiser le lecteur associé à cette détection.
  • Proposer des réactifs - nanoparticules couplées à des oligonucléotides spécifiques - lyophilisés ne nécessitant pas de congélation.

Applications :

  • Détection ultra-sensible d’ARN/ADN viraux déployable sur un terrain d’opération.

Objectifs :

  • Constituer deux bases de données vidéo, la première dans un living lab équipé d’une caméra thermique et de capteurs de mouvement, la seconde dans un environnement citadin avec de l'information thermique et couleur.
  • Faire une analyse en niveaux de gris de scènes d’images vidéo de caméras thermiques, par extraction des squelettes 3D d’individus et segmentation sémantiques.
  • Identifier des actions menées par des individus dans la scène et étudier l’interaction de groupes.
  • Modéliser et estimer l’incertitude et le domaine de validité des prédictions réalisées.

Applications :

  • Analyse de scènes filmées par des caméras infra rouge.
  • Analyse du comportement de personnes camouflées ou portant des vêtements amples.
  • Identification d’individu ou de groupes présentant un comportement agressif.

Objectifs :

  • Constituer deux bases de données vidéo, (i) dans un living lab équipé d’une caméra thermique et de capteurs de mouvement, et (ii) dans un environnement citadin, avec de l'information thermique et couleur.
  • Faire de l'analyse de scènes des images vidéo de caméras thermiques en niveaux de gris, par extraction des squelettes 3D d’individus et segmentation sémantiques.
  • Identifier des actions menées par des individus dans la scène et étudier l’interaction de groupes.
  • Modéliser et estimer l’incertitude et le domaine de validité des prédictions réalisées.

Applications :

  • Analyse de scènes filmées par des caméras infra rouge.
  • Analyse du comportement de personnes camouflées ou portant des vêtements amples.
  • Identification d’individu ou de groupes présentant un comportement agressif.

Objectifs :

  • Anticiper le déploiement de la technologie Blockchain pour sécuriser les échanges entre entités étatiques et partenaires privés du secteur de la Défense.
  • Analyser de manière systématique les trajectoires d’émergence de la technologie Blockchain à partir des bases de données et rapports de l’Office Européen des Brevets.
  • Adapter les premiers modèles structuraux cumulatifs de diffusion de la technologie Blockchain.

Applications :

  • Amélioration de la protection des données échangées entre partenaires socio-économiques du secteur de la Défense.
  • Outil d'analyse de l'émergence et de la diffusion des technologies de la 4e Révolution Industrielle.

Le CIEDS développe des technologies d’intérêt pour le secteur Défense et Sécurité

Le CIEDS s’est donné comme objectif de capter au plus tôt les ruptures scientifiques et technologiques d’intérêt pour la Défense et d’en assurer le passage à l’échelle vers une phase de pré-industrialisation.

Les technologies d’intérêt pour le secteur Défense et Sécurité, et développées à partir des résultats de recherche des laboratoires de l’IP Paris, sont présentées sur le portail GetInLabs du réseau CURIE.

Pour y accéder, connectez-vous ici puis entrez « CIEDS » dans le champ de recherche « mots clés ».

L’équipe de direction du CIEDS se compose de :