Institut Polytechnique de Paris
Ecole Polytechnique ENSTA ENSAE Télécom Paris Télécom SudParis

Master 2 Mathématiques pour les Sciences du Vivant

Master 2 Mathématiques pour les Sciences du Vivant
Année d’étude

Master 2

Programme

Mathématiques pour les Sciences du Vivant

Crédits ECTS

60

Langue

Français

Orientation

Recherche et professionnel

Lieu

Campus de Palaiseau, Université Paris-Saclay, Agro Paristech, ENS Cachan

Durée de la formation

12 mois à temps complet

Début des cours

Septembre

Diplôme délivré

Master

POURQUOI INTÉGRER CE PROGRAMME ?

Atout n° 1 

Suivre une formation de mathématiques appliquées aux sciences du vivant, avec quatre parcours privilégiés

Atout n°2

Interagir avec des spécialistes et des experts (biologistes, écologues, médecins), notamment lors de la réalisation d’un projet annuel et d’un stage

Atout n°3

Poursuivre des carrières d’experts dans le monde académique et de la recherche ou en entreprise

Le Master 2 Mathématiques pour les Sciences du Vivant (MSV) est une formation complète et structurée dans les domaines mathématiques en interface avec les sciences du vivant (biologie, médecine, écologie). Son originalité réside dans son ancrage mathématique, la largeur du spectre des compétences mathématiques communes acquises par les diplômés et la variété des spécialisations en modélisation pour les sciences du vivant qui leur sont proposées. L’interaction avec les biologistes, écologues ou médecins est favorisée par la réalisation d’un projet annuel, la participation au séminaire jusqu’à la fin du second semestre et enfin par le stage accompli à partir du 1er avril.

Plus d’informations

Objectifs

Ce programme permet aux étudiants :

  • D’acquérir lors du premier semestre une base commune de compétences mathématiques (modélisation déterministe et stochastique, apprentissage statistique, optimisation et calcul numérique), complétée par un cours sur les concepts fondamentaux de la biologie et un séminaire d’ouverture vers les questionnements actuels en sciences du vivant
  • Se spécialiser au second semestre dans le domaine de leur choix :
    • Écologie et modèles d’évolution
    • Machine learning en biologie et médecine 
    • Biomécanique 
    • Mathématiques pour les neurosciences et la neuroimagerie 

Ce Master ouvre la porte à la fois à la recherche en mathématiques en interface avec les sciences du vivant (biologie, médecine, écologie) et propose des débouchés professionnels dans le domaine des biotechnologies.

A l’issue de ce Master, les étudiants peuvent préparer une thèse au sein d’un laboratoire en milieu académique ou en entreprise. Du côté académique, plusieurs grands instituts de recherche tels que le CNRS, l’INRA et l’INSERM sont, au même titre que les universités, concernés par l’accueil ou l’embauche des futurs diplômés pendant ou après leur thèse. Du côté non académique, les entreprises naturellement concernées sont celles du secteur de la biopharmacie, de l’agroalimentaire ou encore de l’environnement.

Tronc commun

Concepts fondamentaux de la biologie et de l’écologie

18 h

4 ECTS

Français

Processus stochastiques

30 h

6 ECTS

Français

Modélisation déterministe

30 h

6 ECTS

Français

Optimisation et simulation numérique

30 h

6 ECTS

Français

Groupe de travail

20 h

2 ECTS

Français

Options

Statistiques en grande dimension

30 h

6 ECTS

Français

Apprentissage par renforcement

30 h

6 ECTS

Français

Chaque étudiant choisit en concertation avec un responsable (de spécialité ou du M2) un projet ainsi que 3 unités d'enseignement (UE) à valider au choix parmi les UE ci-dessous :

Processus de branchement et populations structurées

20 h

4 ECTS

Français

Outils probabilistes et statistiques pour l’étude de la diversité génétique d’une population

20 h

4 ECTS

Français

Statistiques spatiales pour l’environnement

20 h 

4 ECTS

Français

Modèles à variables latentes en biologie et écologie

20 h

4 ECTS

Français

Modèles à effets mixtes et approches de population en sciences de la vie

20 h

4 ECTS

Français

Modélisation et méthodes numériques en hémodynamique

20 h 

4 ECTS

Français

Modèles d’équations aux dérivées partielles pour l’écologie 

20 h 

4 ECTS

Français

Imagerie fonctionnelle cérébrale et interface cerveau ordinateur

20 h 

4 ECTS

Français

Géométrie et espace de formes

20 h

4 ECTS

Français

Modélisations probabilistes et statistiques pour l’épidémiologie

20 h 

4 ECTS

Français

Modèles d’équations aux dérivées partielles pour la matière active

20 h

4 ECTS

Français

Modélisation mathématique en neurosciences

20 h

4 ECTS

Français

Méthodes de statistique en grande dimension pour l’analyse de données « -omiques »

20 h

4 ECTS

Français

Modélisation mathématique et estimation en biomécanique cardiaque- de la théorie aux applications médicales

20 h

4 ECTS

Français

Stage obligatoire - 15 ECTS

Prérequis

Prérequis académiques

Accomplissement d’un Master 1 en Mathématiques à l’Institut Polytechnique de Paris ou équivalent en France (Université, Écoles d’ingénieurs, Écoles normales supérieures...) ou à l’étranger.

Prérequis linguistiques

Français B2

Procédure de candidature

Les candidatures se font exclusivement en ligne. Vous devrez fournir les documents suivants :

  • Diplômes et relevés de notes
  • Deux références académiques (notez qu'il vous incombe de vous assurer que les personnes que vous désignerez fournissent leurs références en ligne) 
  • CV
  • Lettre de motivation

Vous recevrez une réponse sur votre espace candidat dans les deux mois suivant la date de clôture de la session d’admission.

Droits de scolarité et bourses

  • Etudiants de l'UE/EEE/Suisse : 243€
  • Etudiants hors UE/EEE/Suisse : 3770€
  • Les élèves ingénieurs inscrits dans l'une des cinq écoles membres de l'Institut Polytechnique de Paris (Ecole polytechnique, ENSTA Paris, ENSAE Paris, Télécom Paris et Télécom SudParis) : 159€
  • Cas particuliers : veuillez vous référer à la section "Coût des études" de la FAQ

Plus d’informations sur les bourses

Candidatures et calendrier des admissions

Responsables

Sylvie Méléard (Institut Polytechnique de Paris)
Camille Coron (Université Paris-Saclay)

Secrétariat pédagogique

Nicoletta Bourgeois

Informations générales

master-admission@ip-paris.fr

Description

Le Master 2 Mathématiques pour les Sciences du Vivant (MSV) est une formation complète et structurée dans les domaines mathématiques en interface avec les sciences du vivant (biologie, médecine, écologie). Son originalité réside dans son ancrage mathématique, la largeur du spectre des compétences mathématiques communes acquises par les diplômés et la variété des spécialisations en modélisation pour les sciences du vivant qui leur sont proposées. L’interaction avec les biologistes, écologues ou médecins est favorisée par la réalisation d’un projet annuel, la participation au séminaire jusqu’à la fin du second semestre et enfin par le stage accompli à partir du 1er avril.

Plus d’informations

Objectifs

Ce programme permet aux étudiants :

  • D’acquérir lors du premier semestre une base commune de compétences mathématiques (modélisation déterministe et stochastique, apprentissage statistique, optimisation et calcul numérique), complétée par un cours sur les concepts fondamentaux de la biologie et un séminaire d’ouverture vers les questionnements actuels en sciences du vivant
  • Se spécialiser au second semestre dans le domaine de leur choix :
    • Écologie et modèles d’évolution
    • Machine learning en biologie et médecine 
    • Biomécanique 
    • Mathématiques pour les neurosciences et la neuroimagerie 

Ce Master ouvre la porte à la fois à la recherche en mathématiques en interface avec les sciences du vivant (biologie, médecine, écologie) et propose des débouchés professionnels dans le domaine des biotechnologies.

A l’issue de ce Master, les étudiants peuvent préparer une thèse au sein d’un laboratoire en milieu académique ou en entreprise. Du côté académique, plusieurs grands instituts de recherche tels que le CNRS, l’INRA et l’INSERM sont, au même titre que les universités, concernés par l’accueil ou l’embauche des futurs diplômés pendant ou après leur thèse. Du côté non académique, les entreprises naturellement concernées sont celles du secteur de la biopharmacie, de l’agroalimentaire ou encore de l’environnement.

Tronc commun

Concepts fondamentaux de la biologie et de l’écologie

18 h

4 ECTS

Français

Processus stochastiques

30 h

6 ECTS

Français

Modélisation déterministe

30 h

6 ECTS

Français

Optimisation et simulation numérique

30 h

6 ECTS

Français

Groupe de travail

20 h

2 ECTS

Français

Options

Statistiques en grande dimension

30 h

6 ECTS

Français

Apprentissage par renforcement

30 h

6 ECTS

Français

Chaque étudiant choisit en concertation avec un responsable (de spécialité ou du M2) un projet ainsi que 3 unités d'enseignement (UE) à valider au choix parmi les UE ci-dessous :

Processus de branchement et populations structurées

20 h

4 ECTS

Français

Outils probabilistes et statistiques pour l’étude de la diversité génétique d’une population

20 h

4 ECTS

Français

Statistiques spatiales pour l’environnement

20 h 

4 ECTS

Français

Modèles à variables latentes en biologie et écologie

20 h

4 ECTS

Français

Modèles à effets mixtes et approches de population en sciences de la vie

20 h

4 ECTS

Français

Modélisation et méthodes numériques en hémodynamique

20 h 

4 ECTS

Français

Modèles d’équations aux dérivées partielles pour l’écologie 

20 h 

4 ECTS

Français

Imagerie fonctionnelle cérébrale et interface cerveau ordinateur

20 h 

4 ECTS

Français

Géométrie et espace de formes

20 h

4 ECTS

Français

Modélisations probabilistes et statistiques pour l’épidémiologie

20 h 

4 ECTS

Français

Modèles d’équations aux dérivées partielles pour la matière active

20 h

4 ECTS

Français

Modélisation mathématique en neurosciences

20 h

4 ECTS

Français

Méthodes de statistique en grande dimension pour l’analyse de données « -omiques »

20 h

4 ECTS

Français

Modélisation mathématique et estimation en biomécanique cardiaque- de la théorie aux applications médicales

20 h

4 ECTS

Français

Stage obligatoire - 15 ECTS

Prérequis

Prérequis académiques

Accomplissement d’un Master 1 en Mathématiques à l’Institut Polytechnique de Paris ou équivalent en France (Université, Écoles d’ingénieurs, Écoles normales supérieures...) ou à l’étranger.

Prérequis linguistiques

Français B2

Procédure de candidature

Les candidatures se font exclusivement en ligne. Vous devrez fournir les documents suivants :

  • Diplômes et relevés de notes
  • Deux références académiques (notez qu'il vous incombe de vous assurer que les personnes que vous désignerez fournissent leurs références en ligne) 
  • CV
  • Lettre de motivation

Vous recevrez une réponse sur votre espace candidat dans les deux mois suivant la date de clôture de la session d’admission.

Droits de scolarité et bourses

  • Etudiants de l'UE/EEE/Suisse : 243€
  • Etudiants hors UE/EEE/Suisse : 3770€
  • Les élèves ingénieurs inscrits dans l'une des cinq écoles membres de l'Institut Polytechnique de Paris (Ecole polytechnique, ENSTA Paris, ENSAE Paris, Télécom Paris et Télécom SudParis) : 159€
  • Cas particuliers : veuillez vous référer à la section "Coût des études" de la FAQ

Plus d’informations sur les bourses

Candidatures et calendrier des admissions

Responsables

Sylvie Méléard (Institut Polytechnique de Paris)
Camille Coron (Université Paris-Saclay)

Secrétariat pédagogique

Nicoletta Bourgeois

Informations générales

master-admission@ip-paris.fr