Institut Polytechnique de Paris
Ecole Polytechnique ENSTA ENSAE Télécom Paris Télécom SudParis

HERACLES³ : le premier laboratoire commun sur les lasers intenses d'IP Paris

Le 01 fév. 2022
L’Institut Polytechnique de Paris, le CNRS et Thales ont signé aujourd'hui un partenariat pour la création d’un laboratoire commun pour la recherche et le développement des lasers intenses. Le laboratoire commun HERACLES³ (Hautes Energies pour la Recherche en ACcélération Laser d’Electrons et Sources Secondaires à Saclay) a ainsi pour objectif de développer des technologies à la pointe de l’innovation, fondées sur des lasers intenses, avec un potentiel d’applications majeures, aussi bien industrielles, médicales que scientifiques. 
 HERACLES³ : le premier laboratoire commun sur les lasers intenses d'IP Paris

Le partenariat a été signé sur le campus d'IP Paris, par Eric Labaye, Président de l'Institut Polytechnique de Paris et de l'École polytechnique, Jean-Luc Moullet, Directeur-général délégué à l’innovation du CNRS et Marko Erman, Directeur scientifique de Thales.

Il met en avant les intérêts communs des trois signataires autour des lasers de puissance, un des axes majeurs de la recherche d'IP Paris et du CNRS. Ces technologies laser et leurs applications correspondent aussi à la stratégie de Thales, leader mondial dans le domaine des lasers scientifiques et qui concentre ses activités lasers sur trois secteurs : le spatial, le scientifique et l’industriel. 

Plusieurs collaborations sont nées de ces intérêts communs, tels que le projet XCAN imaginé par le prix Nobel de physique Gérard Mourou, professeur émérite à l’École polytechnique, ou encore une partie de la R&D de l’Infrastructure de recherche Apollon, avec ses lasers parmi les plus puissants au monde pilotée par le Laboratoire pour l’utilisation des lasers intenses (LULI*), et plus récemment les installations du projet Laplace de Centre d’accélération laser plasma, piloté par le Laboratoire d’optique appliquée (LOA*).

Le laboratoire commun HERACLES³ va permettre de développer des briques technologiques innovantes, d’accroître et fiabiliser les performances des sources lasers, notamment en termes de puissance, d’intensité et de répétabilité. Certains champs d’application comme l’accélération d’électrons, avec une nouvelle classe d’accélérateurs, ou encore l’imagerie médicale à très haute résolution et le contrôle non destructif de soudures de très fortes épaisseurs, seront explorés.

Le laboratoire commun rassemblera des équipes dédiées du LOA et du LULI* avec les chercheurs et les personnels d’appui à la recherche du CNRS et de l’IP Paris ainsi que le prêt de moyens techniques (plateformes lasers et outils de mesure des laboratoires). Thales contribuera à ce projet par la mise à disposition de ses experts, le financement de thèses CIFRE, le prêt de matériel, et l’apport d’un nouveau laser pour le projet Laplace qui a pour ambition de devenir l’un des premiers centres d’accélération laser-plasma au monde.

VOIR LE COMMUNIQUÉ DE PRESSE

* LULI, LABORATOIRE POUR L’UTILISATION DES LASERS INTENSES, UN LABORATOIRE CNRS / ÉCOLE POLYTECHNIQUE - INSTITUT POLYTECHNIQUE DE PARIS / SORBONNE UNIVERSITÉ
*LOA, LABORATOIRE D’OPTIQUE APPLIQUÉE, UN LABORATOIRE CNRS / ÉCOLE POLYTECHNIQUE - INSTITUT POLYTECHNIQUE DE PARIS / ENSTA PARIS - INSTITUT POLYTECHNIQUE DE PARIS