Institut Polytechnique de Paris
Ecole Polytechnique ENSTA ENSAE Télécom Paris Télécom SudParis
Partagez la page

Cinq médailles du CNRS 2024 dans les laboratoires IP Paris

Le 29 fév. 2024
Oana Goga, Clément Malgouyres, Béatrice Cointe, Bruno Albertazzi et Emilie Maurice se voient décernés une médaille de bronze du CNRS 2024. Elle consacre les premiers travaux de chercheuses et de chercheurs spécialistes de leur domaine. Il s’agit à la fois d’une reconnaissance et d’un encouragement à continuer des recherches bien engagées et déjà fécondes.
Cinq médailles du CNRS 2024 dans les laboratoires IP Paris

Emilie Maurice

Physicienne des particules, Emilie Maurice travaille au Laboratoire Leprince-Ringuet (LLR*). Elle est enseignante-chercheuse au département de physique de l’École polytechnique, membre de l’Institut Polytechnique de Paris. Ses travaux de recherche portent sur l'étude de l'interaction forte. Cette interaction assure la cohésion des systèmes composés de quarks et de gluons, appelés les hadrons. Ces études sont menées au moyen de l'expérience LHCb installée auprès du grand collisionneur de protons et d'ions (LHC, Large Hadron Collider) du CERN à Genève.

En savoir plus sur le site du LLR.
 

LLR : une unité mixte de recherche CNRS, École polytechnique, Institut Polytechnique de Paris, 91120 Palaiseau, France

Bruno Albertazzi

Bruno Albertazzi est physicien des plasmas au Laboratoire pour l'utilisation des lasers intenses (LULI*). Il est chargé de recherche au CNRS et s'intéresse plus particulièrement aux processus de microphysiques dans les plasmas magnétisés de haute densité d’énergie que l'on rencontre à la fois en astrophysique et en fusion par confinement inertiel. Ces études expérimentales se mènent à l'aide de lasers de fortes puissances comme celui de l'Ecole Polytechnique (LULI2000) par exemple pour reproduire les conditions extrêmes de la matière que l'on observe dans l'Univers.

*LULI : une unité mixte de recherche CEA, CNRS, Sorbonne Université, École polytechnique, Institut Polytechnique de Paris, 91120 Palaiseau, France

Béatrice Cointe

Sociologue des sciences et techniques, Béatrice Cointe est chargée de recherche au CNRS à l’Institut Interdisciplinaire de l’Innovation (I3*), où elle est membre de l’équipe du Centre de sociologie de l’innovation. Ses travaux explorent la rencontre entre prise en compte de l’environnement et organisation de l’économie telle qu’elle se joue dans l’articulation entre production de connaissances et actions politiques, notamment autour du changement climatique. Elle enquête actuellement sur la fabrication des scénarios énergétiques et climatiques depuis les années 1970 jusqu’au dernier rapport du GIEC et son rôle dans la définition du problème climatique.

 

*I³: CNRS, École polytechnique, Mines Paris-PSL, Télécom Paris, Institut Polytechnique de Paris, 91120 Palaiseau, France

Clément Malgouyres

Clément Malgouyres est chargé de recherche au CNRS et chercheur en économie au Centre de recherche en économie et statistique (CREST*). Il est également affilié de recherche à l'Institut des politiques publiques. Il a soutenu sa thèse en 2016 à l’Institut européen universitaire. Il s’intéresse aux interactions entre les politiques publiques et le comportement des entreprises, avec un intérêt particulier pour la fiscalité des entreprises et des entrepreneurs et le rôle des entreprises sur le marché du travail. Ses travaux, principalement empiriques, relèvent de l’économie du travail, de l’économie publique et de l’économie internationale. 

 

*CREST : une unité mixte de recherche CNRS, École polytechnique, GENES, ENSAE Paris, Institut Polytechnique de Paris, 91120 Palaiseau, France

Oana Goga

Chargée de recherche au CNRS, Oana Goga est membre de l’équipe Inria CEDAR du Laboratoire d'Informatique de l'Ecole Polytechnique (LIX*). Ses recherches portent sur l’investigation des risques, pour les humains et la société, amenés par les plateformes en ligne et les déploiements de l’IA (technologies de ciblage notamment). Ses recherches sont interdisciplinaires et travaille ainsi avec des économistes, des chercheurs en sciences sociales et des juristes. Ses travaux ont eu un impact sur les lois au niveau Européen. Elle est d'ailleurs experte pour la Commission Européenne face aux problématiques de l'accès aux données et de la régulation des plateformes. Oana Goga a reçu le prix Lovelace-Babbage de l'Académie de Science et la Société Informatique de France en 2023. Elle a également obtenu en 2022 une prestigieuse bourse ERC Starting pour mesurer et mitiger l’impact du ciblage algorithmique d’information. Ses recherches récentes ont reçu d'autres parmi lesquels, en 2020, le prix Honorable Mention (The Web Conference) et le prix CNIL-Inria pour la protection de la vie privée.

*LIX : une unité mixte de recherche CNRS, École polytechnique, Institut Polytechnique de Paris, 91120 Palaiseau, France